GT

Please select your country / region

Close Window
Communauté GT SPORT
BEFR
HautComptes-rendusNations CupManufacturer SeriesCalendrierArchives

Retour à la liste

NATIONS CUP
Le Français Beauvois (Wong_Baguette_F1) remporte une première phase disputée !
Séries 2020 de la Nations Cup - Phase 1 (EMEA)
23/06/2020

La première phase de la Nations Cup 2020 s'est déroulée le 25 avril.
Le Néerlandais Kevelham (HRG_RK23) partait bien, avec ses 433 points dans la 3e manche, mais allait avoir du mal à concrétiser son avance dans les courses suivantes. La chasse était ouverte.
De son côté, le Français Beauvois (Wong_Baguette_F1) maintenait une belle cadence, se distinguant tout particulièrement dans la 7e manche, avec 448 points.
La manche 7 sera moins fructueuse pour l'Italien Gallo (Williams_Bracer), qui n'obtiendra que 265 points, son plus mauvais score. Malgré cette déconvenue, les points engrangés dans les autres épreuves faisaient de lui le plus sérieux adversaire de Beauvois.

Top 16 Superstars - Manche 10

Pour cette dernière course de la Phase 1, les concurrents allaient piloter des Gr.1 sur le Circuit de Spa-Francorchamps.
L'Italien Gallo occupait la pole position, suivi de près par le leader, Beauvois. Le décor était planté pour un duel acharné.

Gallo avait opté pour un départ sur pneus tendres, Beauvois s'étant quant à lui équipé de pneus moyens. On s'attendait dès lors à voir Gallo creuser l'écart dès les premiers tours... c'était sans compter le désastre qui l'attendait dans Les Combes. Beauvois allait profiter de la sortie de route de son rival pour se glisser en tête, malgré un choix pneumatique moins avantageux.

Le coup était rude pour les espoirs de Gallo, qui comptait profiter de ses pneus tendres pour s'échapper en début de course. Mais sa conduite n'allait pas en être affectée outre mesure, reprenant la tête dès le second tour dans le virage d'Eau Rouge.

Beauvois ne s'était pourtant écarté que très légèrement de sa trajectoire, mais il n'en fallait pas plus à l'Espagnol Lopez (Williams_Coque14) pour entrevoir la possibilité d'un dépassement. Alors que la bataille s'intensifiait entre eux, Gallo en profitait pour affermir son avance sur le peloton.

Au cinquième tour, Beauvois troquait ses pneus moyens contre des tendres. Gallo allait attendre le neuvième tour pour s'équiper de pneus moyens, fort de ses sept secondes d'avance. De retour sur le circuit, il était ainsi toujours en tête.
À l'exception de Gallo, toutes les voitures roulaient sur pneus tendres, mais par une impressionnante maîtrise du volant, il parviendra néanmoins à creuser encore l'écart, que le vétéran Beauvois lui-même sera incapable de combler.

Les hommes de tête allaient tous attendre le dernier tour pour effectuer le dernier changement obligatoire de pneus. Les pneus durs n'allaient rien changer à l'affaire, Gallo, parti en pole, passait la ligne d'arrivée avec plus de deux secondes d'avance sur Beauvois et emportait une spectaculaire victoire.

Malheureusement pour lui, cela n'allait pas suffire. Le Français le devançait toujours aux points au classement, remportant ainsi la première phase.

Retour à la liste