Please select your country / region

Close Window
GT
Communauté GT SPORT
BEFR
GT Academy

Jann Mardenborough, élève de la GT Academy, remporte le GP3 au Grand Prix d'Allemagne

Du virtuel au réel, du jeu à la course, de la simulation à la victoire, appelez-ça comme vous voudrez mais Jann Mardenborough a montré au monde qu'il était capable de gagner le GP3 ce week-end, contre l'élite des pilotes de monoplace. Une conduite souple et posée et un départ en pole position ont permis à Jann de remporter le drapeau à damier pour le compte d'Arden International après avoir gagné la seconde course de Hockenheim, quelques heures à peine avant que les voitures de Formule 1 ne prennent le relais pour le Grand Prix d'Allemagne.

Mardenborough était étudiant en année sabbatique quand il a remporté la compétition GT Academy Nissan PlayStation de 2011. Depuis, il s'est montré un étudiant modèle dans le programme de développement de pilotes de Nissan et est devenu un pilote de course professionnel de talent. Il y a à peine plus d'un mois, ses performances aux 24 heures du Mans ont suscité un grand enthousiasme et à Hockenheim, il s'est servi de tout ce qu'il avait appris pour gagner au GP3, la série des pilotes de Formule 1 aspirants.

"J'ai compris lors la course anglaise de Silverstone qu'il fallait que je fasse attention à mes pneus", avouait Jann. "Depuis, on a travaillé dur avec l'équipe, à l'atelier et avec le simulateur Red Bull. Sur la première course, j'ai commencé 14e mais j'ai travaillé dur pour gérer l'usure de mes pneus et quand certains pilotes ont décroché j'ai pu remonter à la 8e place, j'en suis très fier. Le samedi, l'usure des pneus était aggravée par la chaleur mais mon équipe m'avais bien préparé et j'ai pu gérer la situation."

Huitième de la première course, ça signifie pole position pour la deuxième. Jann est connu pour son sang-froid dans les situations les plus stressantes ; il l'a encore montré lors de la deuxième course. Il a maîtrisé depuis la première place comme le vrai professionnel qu'il est devenu.

"J'ai pris un bon départ et je pouvais donner le rythme", explique-t-il. "Je pouvais accélérer et aller plus doucement quand je voulais. C'est énorme de gagner. Les seules occasions où je bois du champagne, c'est quand je gagne une course. Pas quand je suis juste sur le podium, mais quand je la gagne ! Et je n'en avais pas bu depuis février alors je l'ai apprécié ! J'appelle ça la coupe du vainqueur !"

Et pour parfaire encore sa victoire, Jann a aussi réalisé le meilleur tour de la course.

GT Academy 2014 s'internationalise

La GT Academy existe depuis maintenant six ans et continue à dénicher des potentiels incroyables. La GT Academy gagne en envergure et les finales nationales ont maintenant lieu dans le monde entier. Le fameux "Race Camp" a déjà eu lieu à Silverstone pour l'Allemagne. Le Race Camp européen, quant à lui, se tiendra du 29 juillet au 6 août et mettra en lice 42 concurrents, venant de 12 pays, issus de l'élite des joueurs de Gran Turismo 6.

Le Race Camp européen sera suivi d'un nouveau groupe réunissant la Thaïlande, le Mexique, l'Australie, l'Inde et le Moyen-Orient. Ensuite, les Américains se rendront dans le "circuit de naissance des sports automobiles britanniques" pour la finale du Race Camp 2014. Tous les concurrents se donneront à fond pour montrer qu'ils peuvent suivre les traces de Jann. Mais gagner la GT Academy ne sera que la première étape.

"L'entraînement et le soutien que nous recevons après avoir gagné la GT Academy sont incroyables", dit Jann. "Atteindre ce niveau en voiture monoplace montre bien la qualité du programme. Il ne s'agit pas juste de gagner la GT Academy et de participer à une course. Ils vous poussent au bout de vos limites, tous les jours. Je continue d'apprendre et de progresser en permanence et les résultats d'aujourd'hui montrent bien que c'est efficace".

Les gagnants de la GT Academy en provenance d'Allemagne, d'Europe, des États-Unis et du groupe international commenceront immédiatement le programme complet de développement de pilotes de Nissan en vue de courir les 24 heures de Dubaï en janvier 2015. Ceux qui feront preuve de suffisamment de talent et de détermination auront une chance de participer en tant qu'Athlètes NISMO.