Please select your country / region

Close Window
GT
Communauté GT SPORT
BEFR
GT Academy

Les champions de la GT Academy terminent 4e au Mans

Les 22 et 23 juin 2013 se tenait sur le Circuit de le Sarthe la 90e édition des 24 heures du Mans. Les deux vainqueurs de la GT Academy engagés dans la course pour Greaves Motorsport (Royaume-Uni) ont décroché la 4e place (10e au général) de la classe LMP2.

Les deux vainqueurs de la GT Academy, Lucas Ordóñez et Jann Mardenborough, ont relevé le défi, rejoints par Michael Krumm. En quelques années seulement, le moteur Nissan a su gagner le respect des acteurs de la classe LMP2. Pour cette édition, 15 voitures sur 22 étaient dotées du moteur Nissan VK45DE. C'était évidemment aussi le cas de la Greaves Motorsport numéro 42, pilotée par les champions de la GT Academy et montée sur un châssis Zytek de premier ordre.

L'édition du Mans 2013 fut le théâtre d'une météo exécrable et de nombreux drapeaux rouges, dès les sessions de qualification. En raison du mauvais temps, plusieurs équipes n'auront pas eu la chance d'améliorer leurs temps au tour, à l'image de la voiture N°42, reléguée en 9e ligne, à la 18e place sur la grille de départ.

À 15h00, samedi 22, les pilotes s'élançaient. En raison des nombreuses averses, plusieurs accidents furent à déplorer, nécessitant l'intervention de la voiture de sécurité. À la tête de la classe LMP2, les deux Morgan-Nissan de l'écurie Oak Racing, qui menèrent une course parfaite de bout en bout. Parties en 1re et 2nde position, elles finirent par apporter la victoire à leur équipe.

Entretemps, la Greaves Motorsports N°42 remontait progressivement vers les voitures de tête, contrôlant et négociant les conditions difficiles. À 23h, 8 heures après le départ, elle se hissait à la 3e place de sa classe, juste derrière les deux Morgan-Nissan : le podium était en vue.

Mais la N°26 de G Drive Racing (Oreca 03 – Nissan) se tenait en embuscade. Pendant plus de 10 heures, la N°42 s'est battue pour repousser les assauts de sa rivale. Lancées dans une bataille acharnée pour la 3e place, les deux voitures ne cessaient de battre leurs meilleurs temps. À 4 heures de l'arrivée, à 11h le samedi matin, la N°26 prit le dessus. La lutte se poursuivit mais l'équipe ne put inverser la tendance. La N°42 finit la course en 4e position de sa classe.

S'ils n'ont pu monter sur le podium, cette course de 24 heures sans erreur et sans incident, dans une épreuve minée par les accidents, ne manquera pas d'apporter une assurance nouvelle aux deux champions de la GT Academy. Particulièrement pour Jann Mardenborough, qui venait de profiter de sa saison pour apprendre l'effet de la portance en F3. Sa première expérience au Mans a un goût de victoire et prouve la grande efficacité de la GT Academy.

Leur bataille continue. Suivez les progrès des vainqueurs de la GT Academy. Une fois encore, la lutte pour la victoire en LMP1 s'est déroulée entre les hybrides Audi et Toyota. La Joest R18 N°2 de chez Audi aura fini par l'emporter.