Please select your country / region

Close Window
GT
Communauté GT SPORT
BEFR
GT Academy

GT Academy 2012 Race Camp - Jour 1

Samedi 18 août 2012 : Certains des joueurs de Gran Turismo®5 PlayStation® de toute l’Europe se sont rejoints à Silverstone, le temple des courses mécaniques britannique, vendredi, en préparation du Race Camp européen 2012 de la GT Academy. L’énorme tâche qui consiste à découvrir lequel des 36 joueurs aura l’étoffe d’un futur pilote de course, et courra aux 24 heures de Dubaï à bord d’une Nissan 370Z GT4 en janvier, a commencé pour de bon samedi.

 
Le Race Camp a débuté avec panache. Les concurrents ont survolé Silverstone en hélicoptère avant de rencontrer l’équipe de conseillers expérimentés qui les guideront à travers la semaine intense et pleine de défis qui les attend. Le jour 1 a consisté à mesurer les performances de chaque concurrent avant qu’ils ne bénéficient des excellents cours de l’équipe de Silverstone. Les choses ont commencé avec un tour d’essai sur le circuit de Stowe de Silverstone, le QG du Race Camp, à bord de Nissan 370Z. Les cours individuels en 370Z se sont déroulés sur le circuit sud avant que les concurrents ne passent leurs tests de condition physique réalisés par l’équipe de fitness de la GT Academy.

 
Les 36 joueurs se sont révélés parmi les 830 000 joueurs qui ont participé cette année à la GT Academy, via un contenu téléchargeable spécial de Gran Turismo® pour le système PS3™, avant de battre leurs adversaires les plus proches lors de finales nationales très disputées.

Le Race Camp européen 2012 a en réalité été divisé en six “minis” Race Camps formés par les six groupes de territoires. Les concurrents participants sont les suivants :

FRANCEITALIEROYAUME-UNI et IRLANDE
Sebastien BERTRANDAndrea COSARODaniel GLOVER
Anthony DUVALAndrea FASULODavid WILLIAMS
Pierre LENOIRDarian ROJNICIstvan DEMES
Steven GASSIOTFrancesco Paolo BASSOJack O’NEILL
Quentin VANDURAMatteo MASIERAThomas GIBSON
Kevin BARTSCHMoreno COVERIDes FOLEY (IRL)
PÉNINSULE IBÉRIQUEBENELUXSUISSE, AUTRICHE, POLOGNE
Diogo SOUSA (POR)Wolfgang REIP (BEL)Rolf UELTSCHI (SUI)
Hugo GONÇALVES (POR)Sacha GORLÉ (BEL)Guillaume BLANC (SUI)
Raul PEREIRA (POR)Maxim ANDRE (BEL)Christoph STINGEDER (AUT)
Daniel HERRERA (ESP)Frank VAN GASTEREN (NED)Matthias REISNER (AUT)
Jesus SICILIA (ESP)Enrico MELE (NED)Tomasz BOGUSLAWSKI (POL)
Luis MUÑOZ (ESP)Hani AL SABTI (NED)Krystian KORZENIOWSKI (POL)
Une impressionnante équipe de conseillers, ayant une expérience de course de haut niveau, a été rassemblée pour s’occuper des concurrents. Cette équipe inclut : les pilotes de Formule 1, Johnny Herbert (RU), René Arnoux (FRA), Vitantonio Liuzzi (ITA), Sébastien Buemi (CH) et Dani Clos (ESP) ; des pilotes de voitures de sport Bas Leinders (BEL), Rob Barff (UK), Franck Mailleux (FRA) et les diplômés de la GT Academy Lucas Ordoñez (ESP), Jordan Tresson (FRA) et Jann Mardenborough (GB) ; ainsi que le pilote de voitures de tourisme Tim Coronel (NED).

Pour le défi final de la journée, toute la GT Academy a levé le camp pour rejoindre un circuit de kart réservé pour deux courses. Les 36 concurrents ont tous rejoint le circuit ensemble, mais six courses distinctes ont été au cœur de la compétition. Tous ces apprentis pilotes se sont démenés pour obtenir la couronne de champion de territoire et accéder aux deux derniers jours du Race Camp.

 

Commentaires du jour 1 du Race Camp

Le vainqueur de la première GT Academy en 2008, Lucas Ordoñez (ESP) : « Cette année est incroyable, car elle est énorme. C’est très intéressant de voir 36 joueurs ici. Le format a changé depuis l’année où j’ai gagné. C’est fantastique de voir le concours grandir, de voir tout le personnel et autant d’activités différentes se dérouler, parmi lesquelles il y a des défis de pilotages vraiment difficiles. J’apprécie beaucoup d’être ici, mais je ressens une certaine pression avec les joueurs espagnols et portugais que je dois aider, mais aussi avec les décisions difficiles que j’aurais à prendre. »

Le vainqueur de la deuxième GT Academy en 2010, Jordan Tresson (FRA) : « J’étais avec les Français aujourd’hui, et je n’ai pas vraiment vu les autres concurrents, mais pour l’instant, ils me paraissent plutôt doués. Donc, comme toujours, ce sera un rude combat pour eux. C’est vraiment génial pour moi de voir les choses de ce côté, plutôt que de devoir les affronter. Je peux me détendre et profiter de tout l’évènement. Enfin, au moins jusqu’à ce que vienne mon tour de piloter vendredi pour la course WEC de ce week-end à Silverstone.

Je leur ai donné des conseils pour les différentes activités. La plus importante étant qu’ils écoutent leurs instructeurs pendant toute la semaine, mais aussi qu’ils profitent du moment, car ils pourront vivre beaucoup de choses et il ne s’agit pas seulement d’être rapides. Cela représente beaucoup de travail, mais le jeu en vaut la chandelle. »

Le vainqueur de la GT Academy de 2011, Jann Mardenborough (Royaume-Uni) : « C’est un plaisir de voir la GT Academy s’améliorer tant sur le plan quantitatif que qualitatif. Nous avons beaucoup plus de temps à passer à Silverstone, ce qui signifie que nous avons un bon paquet de défis intéressants pour les concurrents.

Nous avons quelques bons britanniques, mais j’ai essayé de garder un œil sur les autres, et j’ai repéré un portugais qui est rapide, et, comme toujours, les Français se débrouillent bien. Une chose est sûre, il y aura au moins un pilote rapide dans chaque groupe, mais il ne faut pas mettre la charrue avant les bœufs, nous n’en sommes qu’au premier jour, et il se peut qu’on trouve quelqu’un pendant la compétition qui se révèle sur le tard ou qui aura suivi les astuces des conseillers.

Mon rôle, aux côtés de Rob Barff et de Johnny Herbert, est de repérer les Britanniques les plus rapides et de voir comment ils évolueront en tant que pilotes dans les jours qui suivent. C’est vraiment super de voir l’envers du décor de la GT Academy, je vois les pilotes progresser, donc oui, la semaine qui va suivre s’annonce très intéressante ! »

Tomasz Boguslawski, concurrent de Pologne, un pays qui participe à la GT Academy pour la première fois : « après ce que j’ai vécu aujourd’hui, la finale nationale de Varsovie était une promenade de santé ! Le niveau de compétition est énorme ici. C’est une expérience intense, j’adore ! Nous sommes constamment dans des voitures différentes à relever toutes sortes de défis, c’est fantastique ! Je ne sais vraiment pas ce qui nous attend cette semaine. Je sais que je vais avoir des surprises, et je pense que les organisateurs seront aussi surpris par notre rythme dans les jours qui vont suivre, car nous nous habituons de plus en plus à l’environnement.

Sébastien Buemi nous a énormément apporté. Il nous a indiqué comment prendre les vibreurs et les virages. J’apprends beaucoup de lui. Je n’ai jamais fait de kart, et encore moins conduit des voitures comme celles-ci avant, c’est vraiment super, je peux vraiment être fier de moi.

Je ne réalise pas encore que je suis parmi les meilleurs joueurs et aux côtés de grands noms comme Johnny Herbert. Je dois rester concentré et impressionner ces personnalités si je veux continuer. Et c’est une grande motivation. »