Please select your country / region

Close Window
GT
Communauté GT SPORT
BEFR
GT Academy

Jann Mardenborough va courir en championnat F3

Après seulement une année de course, le plus jeune des gagnants de la GT Academy Nissan PlayStation®, Jann Mardenborough se prépare à passer en Formule 3.

Le vainqueur de la GT Academy 2011 va courir dans le championnat européen FIA de Formule 3 avec Carlin, qui a réalisé une première année incroyable avec Nissan dans le championnat GT britannique 2012.

Darren Cox, le directeur sport-mécanique mondial de Nissan, explique cette décision, concernant le développement de Jann : « Mettre Jann dans un siège de Formule 3 est le moyen idéal d’accélérer son apprentissage avec les voitures à déportance. Comme les autres diplômés de la GT Academy, Jann va un jour courir aux 24 heures du Mans à bord d’une LMP2. Après avoir couru pendant une saison dans la Nissan GT-R Nismo GT3, passer au volant d’une F3 va lui permettre d’apprendre tout ce qu’il faut savoir sur les voitures à déportance. Il sera ainsi prêt pour les LMP2. Si on considère tous les meilleurs pilotes de prototypes d’aujourd’hui, McNish, Wurz, Davidson, Lotterer, on remarquera qu’ils ont tous appris à piloter dans des monoplaces.

Jann vient juste de terminer une saison complète de pilotage en GT, nous ne nous attendons donc pas à ce qu’il puisse rivaliser avec des pilotes qui ont commencé à faire du kart en culotte courte. Il va passer dans cette catégorie pour apprendre, et, s’il réalise de bons résultats, ce sera tant mieux.

Nous avons choisi Carlin car nous pensons qu’il s’agit de la meilleure écurie de la catégorie et que nous voulons que Jann apprenne des meilleurs de la profession. »

 

QUESTIONS ET RÉPONSES


Qu’est-ce qui attend Jann après la F3 ?
Notre programme de développement de pilote est unique par le fait que nos pilotes ne sont pas cantonnés à une catégorie de course particulière. La F3 va préparer Jann au pilotage de prototypes et il continuera de piloter nos voitures GT. Mais il ne faut pas oublier que la plupart des pilotes de Super GT, les professionnels des prototypes du Mans et même les meilleurs pilotes GT ont appris tout ce qu’ils savent sur des monoplaces.

Est-ce que Jann va courir exclusivement en F3 cette année ?
Nous dévoilerons le programme complet de Jann pour 2013 au moment voulu. La catégorie GT3, avec la NISMO GT-R, est l’objectif principal des diplômés de l’Academy (athlètes NISMO) cette année. Nous voulons nous concentrer sur le lien avec les voitures routières en prévision du lancement de la NISMO GT-R.

Est-ce que Jann va aller au Mans cette année ?
Nous dévoilerons le programme complet de Jann pour 2013 au moment voulu. Notre objectif est d’asseoir notre présence au Mans car nous avons de grandes nouvelles à y annoncer. Nous devons également délivrer un message cohérent aux fans influents qui assistent à l’évènement suite à notre grand succès en 2012 là-bas.

Vous attendez-vous à ce que Jann occupe le devant de la scène en F3 ?
Pas du tout. Il va courir contre des pilotes qui roulent en monoplace depuis de nombreuses années, nous ne pouvons donc pas nous attendre à la voir gagner d’emblée. Jann en est seulement à sa seconde saison complète de course. Il est là pour apprendre. Ceci dit, il a une personnalité de compétiteur et il ne sera pas satisfait tant qu’il n’aura pas commencé à obtenir de bons résultats. C’est ce que nous aimons en lui.

Est-ce que Jann est le « meilleur de la bande » des diplômés de la GT Academy ?
Nos quatre vainqueurs sont particulièrement doués et il serait très difficile de dire lequel est le meilleur étant donné qu’ils sont tous à des stades différents de leur apprentissage. Jann a sans aucun doute créé la surprise l’année dernière et attiré l’attention des médias et de l’industrie du sport automobile, surtout grâce à ses performances en GT britannique. Jann a le double avantage d’être le diplômé le plus jeune et d’être arrivé au moment où notre programme de développement de pilote arrivait à maturité.

Pourquoi avoir engagé Jann avec Carlin et non avec T-Sport qui utilise le moteur ThreeBond Nissan ?
Nous voulons que Jann apprenne de la meilleure équipe et nous pensons que cette équipe est Carlin. Le moteur Nissan n’est pas un projet NISMO officiel.

Jann est un vainqueur de la GT Academy de Nissan et, pourtant, il roulera avec un moteur Volkswagen en 2013. Où est la logique là-dedans ?
C’est tout à fait logique pour nous. Notre décision reposait sur le choix du meilleur package pour le développement de Jann. Cela ne se limitait pas au choix du moteur. En dehors de son engagement en F3, Jann devra bien sûr continuer de courir à bord de voitures Nissan de compétition ou au volant de prototypes à moteur Nissan. Les pilotes NDDP NISMO au Japon ont piloté des voitures de F3 avec des moteurs non Nissan pendant de nombreuses années.

Pourquoi avez-vous engagé Jann en F3 alors que vous ne l’avez pas fait pour Lucas Ordoñez et Jordan Tresson ?
Nous améliorons constamment notre programme de développement de pilote et nous pensons que c’est un excellent moyen d’accélérer le développement de Jann. Si nous décidons de le mettre au volant d’une voiture LMP2 au Mans cet été, il sera prêt, malgré le fait qu’il n’aura pas autant roulé que Lucas et Jordan à l’époque en LMP2.

.La F3 n’est-elle pas un moyen très cher pour apprendre à rouler sur les voitures de course à déportance ?
Non. La nature même des courses d’endurance oblige à partager la voiture avec des coéquipiers. Ceci, plus la complexité des prototypes du Mans font que le coût au kilomètre par pilote est plus bas en F3 qu’en LMP2. Carlin, par exemple, utilisera 4 voitures pour un essai, partageant ainsi les frais fixes de l’équipe sur 4 voitures. Les équipes LMP2 font en général leurs essais sur une voiture, ce qui signifie que tous les coûts sont supportés par cette voiture seule. Nissan en Europe a toujours été leader de l’industrie en matière de coûts pour ses programmes de sport automobile.

Est-il vrai que Jann a couru dans les Toyota Racing Series en Nouvelle-Zélande récemment ?
Oui, en effet. Cette série a donné à Jann un bon avant-goût de ce à quoi il doit s’attendre en F3 européenne. Elle a également été un excellent programme d’entraînement hivernal. Il a connu les hauts et les bas de la course en monoplace en Nouvelle-Zélande et il est revenu avec tout un nouveau chapitre de connaissances.