Please select your country / region

Close Window
GT
Communauté GT SPORT
FR
GT Academy

Les champions de la GT Academy remportent les 12h de Bathurst

Le 8 février, la Nissan GT-R remportait une nouvelle course de taille sur Mount Panorama, avec une victoire époustouflante aux 12h de Bathurst 2015.

La course fut riche en émotions, avec son défilé d'accidents et de voitures de sécurité. Dans l'avant-dernier tour, le pilote japonais Katsumasa Chiyo parvenait à passer deux concurrents et décrochait le drapeau à damier pour l'équipe NISMO Athlete Global.

Ce trophée remporté par Chiyo et les vainqueurs de la GT Academy Wolfgang Reip et Florian Strauss est le premier de la Nissan GT-R à Mount Panorama depuis les deux victoires coup sur coup en 1991 et 1992 à Bathurst 1000.

C'est sous les hourras de la foule réunie au sommet de Mount Panorama que Chiyo prit la tête au volant de sa Nissan, un véritable conte de fées après l'accident des séances qualificatives de samedi... la Nissan GT-R NISMO GT3 numéro 35 n'allait ressortir du garage qu'à 4h30, heure locale, le dimanche matin.

Remplaçant de dernière minute après la défection d'Alex Buncombe, dont le premier enfant venait de naître, Strauss laissa éclater sa joie sur le podium, 18 mois seulement après sa victoire à la GT Academy 2013.

Wolfgang Reip :
"Vraiment stressant, oui (de regarder ces derniers tours)... je n'arrivais pas à me calmer," déclarait Reip.

"C'est incroyable, notre première victoire depuis que nous avons rejoint le circuit, il y a deux ans... l'émotion est au rendez-vous, oui. J'ai pris le premier relais, ce matin. J'ai commencé par prendre l'Audi en chasse, avant d'épargner un peu la voiture, pour pouvoir atteindre la fenêtre. C'était assez long, deux heures quarante... Chiyo a enchaîné avec un relais de trois heures, super intense."

"Mon deuxième relais s'est bien passé, malgré toutes les voitures de sécurité, et j'ai pu rejoindre le stand à temps. Nous nous étions fixé une stratégie, plutôt stressante avec toutes ces voitures de sécurité... c'était le flou total. Nous n'espérions plus trop gagner, mais les dix dernières minutes ont été délirantes. La voiture s'est très bien comportée, ce circuit est vraiment fait pour nous. C'était une super course."

Florian Strauss :
"C'est vraiment génial, j'ai du mal à y croire," déclarait Strauss.

"Nous avons vraiment eu de la chance... qui sait ce qui se serait passé avec Alex... nous n'aurions pas pu mieux faire. L'équipe a été incroyable tout au long du weekend. Chiyo nous a placés en première position et tout le monde a fait en sorte de terminer la voiture pour le matin.

"La voiture m'a mis en confiance, je suis bien entré dans la course, pas trop loin derrière mes équipiers. Mon relai était fou, un peu long et avec pas mal de voitures de sécurité. Nous étions déçus de nous retrouver en troisième position, à mi-chemin de l'arrivée, mais Chiyo a pris les choses en main et le résultat est excellent... c'est génial pour Nissan."