Please select your country / region

Close Window
GT
Communauté GT SPORT
FR
GT Academy

GT Academy 2012 Race Camp - Jour 4

Mardi 21 août 2012 : Une nouvelle séance d’entraînement physique sur circuit attendait ce matin les concurrents restants de la GT Academy Europe 2012. Il était difficile de dire qui s’en était le mieux sorti entre le groupe français et le groupe Royaume-Uni/Irlande qui ont fait la séance avant le petit-déjeuner, et les autres qui ont eu droit à quelques heures de sommeil supplémentaires, mais qui ont dû fournir leur effort après le petit-déjeuner ! Demain, le niveau physique de tous les concurrents sera à nouveau mesuré puis comparé avec leur précédent « test de condition physique ».

Le reste de la journée était divisé en deux. Trois des groupes de territoire se sont dirigés vers le tout proche « Santa Pod Raceway », le berceau des courses de dragster au Royaume-Uni. Les autres sont restés à Silverstone à profiter des joies de la transmission arrière de la 370Z et des dérapages sur un circuit en 8 pour travailler leur contrôle de la voiture.


 
Ils ont ensuite enchaîné sur un “défi réglages” qui consistait à jouer les « chefs mécaniciens » pour leurs conseillers. Le but de l’épreuve était de démontrer l’importance d’une bonne communication entre l’équipe et le pilote. Les concurrents répartis en binômes devaient rapidement évaluer les retours de leur pilote et décider des changements de réglages corrects pour améliorer les performances de la voiture.

Et pour finir, retour en classe, où le psychologue sportif de la GT Academy, Gavin Gough, leur a expliqué comment la programmation neuro linguistique et les techniques de visualisation peuvent être appliquées afin d’améliorer les performances dans les sports mécaniques.

À Santa Pod, l’exercice était tout autre. Les réactions, le cran et les sensations des concurrents étaient mis à l’épreuve dans des courses de dragster en face à face sur une piste glissante à bord d’une Nissan 370Z.

Nos concurrents se sont couchés relativement tôt pour attaquer l’importante journée de demain qui verra un concurrent de chaque groupe quitter la compétition. Les trois restants de chaque groupe s’affronteront pour devenir le champion de leur territoire et avoir la chance d’atteindre la finale de vendredi et samedi.

En plus du concours, une surprise attend nos pilotes espoirs mercredi. Le créateur légendaire de la série des jeux de simulation de conduite Gran Turismo®, Kazunori Yamauchi, passera la journée au Race Camp. Lui-même grand amateur de pilotage de course, Yamauchi-san tenait à voir de ses propres yeux comment ses joueurs ultra-rapides transféraient leurs compétences sur de vraies voitures Nissan sur le circuit de Silverstone.
 

Le Race Camp en chiffres

830 000 : le nombre de joueurs à travers toute l’Europe qui ont téléchargé la démo spéciale de qualification de la GT Academy pour participer au concours.
8 000 : le nombre de repas qui seront servis à Silverstone pour ceux qui participent aux quatre Race Camps (Allemagne, Russie, Europe et États-Unis).
148 : le nombre total de personnes sur le site du Race Camp Europe. Cela inclut les 57 personnes de l’équipe de tournage, les 36 concurrents, les 15 instructeurs, les 12 personnes du personnel de gestion de l’évènement.
34 : le nombre de voitures utilisées à Silverstone pour le Race Camp.
18 : le nombre de studios AVID sur site à Silverstone pour le montage des émissions télévisées de chaque pays.
15 : le nombre d’instructeurs qui poussent les concurrents dans leurs retranchements.
11 : le nombre de pays qui participent au Race Camp.
6 : le nombre de groupes de territoires participant au Race Camp.
5,9 : la longueur en kilomètres du circuit de Grand Prix de Silverstone sur lequel les champions de territoires vont piloter ce week-end.
1,73 : la longueur en kilomètres du circuit de Stowe de Silverstone, où se déroule une grande partie des épreuves de la semaine.
1 : il n’y aura qu’un seul gagnant samedi !
 

Commentaire du jour 4

Frank Van Gasteren (HOL) : « La course de dragster, c’est top. Je n’en avais encore jamais fait. Une ligne droite avec énormément de puissance. Malgré la gomme que l’on laisse, le sol reste glissant car il y a pas mal de gravier et donc ça patine.

Je ne m’étais jamais entraîné sur des lignes droites. Peut-être que j’aurais dû passer quelques permis sur Gran Turismo® pour m’entraîner ! Je pense que mes réflexes doivent s’améliorer. J’adorerais refaire cette épreuve.

Ce matin, nous avions deux essais de contrôle de voiture à bord de la 370Z. C’était du vrai drift, et comme toutes les activités, j’aimerais bien réessayer. J’en veux encore ! »

Sébastien Bertrand (FRA) : « Je suis très heureux d’être là. C’est une chance incroyable de conduire toutes ces voitures. Pour l’instant, ma préférence va aux monoplaces. C’était du délire. Je suis vraiment très content d’être ici et je donne tout ce que j’ai cette semaine. Faire du drift dans la 370Z était très amusant aujourd'hui. C’est intéressant de sentir le transfert de masse qui devrait d’ailleurs nous aider à mieux piloter. La théorie est bonne, mais pour la pratique, c’est un peu différent. »

Dani Clos (SPA) conseiller ibère (qui semble être en plein règlement de comptes avec ses homologues Belges et Hollandais !) : « Nous avons passé une très bonne journée aujourd’hui. J’ai des super pilotes avec moi. Ils étaient les plus rapides dans la course de dragster, les meilleurs en drift et ils ont été meilleurs que les Hollandais et les Belges en rallye. Nous avons hâte de passer aux activités de demain qui nous offriront une nouvelle chance de battre Tim [Coronel] et Bas [Leinders]. »

Jordan Tresson (FRA), champion de la GT Academy 2010 : « Je me suis bien amusé avec les Français. Ils sont très rapides et sont capables d’aller au bout. Ils travaillent d’arrache-pied et passent toutes leurs soirées à s’entraîner sur GT5™. C’est dommage que la compétition ne soit pas entièrement basée sur des défis GT5™, car nous gagnerions haut la main ! Ils ont tous adoré le drift et la course de dragster. Il ne reste plus qu’à espérer qu’ils parviennent à réunir toutes ces compétences pour faire de bons pilotes et remporter le concours. »